Bernard De Montreal

1110 bdm 1984 myst 2 gr 1

 

Bernard de Montréal (1939-2003) est un écrivain et conférencier. L’auteur qualifie son enseignement de Psychologie Évolutionnaire (à ne par confondre avec la psychologie évolutionniste, extension de la science cognitive relevant des théories sociobiologiques de l’évolution naturelle).

La Psychologie Evolutionnaire, dans le contexte de son usage par Bernard de Montréal, porte sur l’étude de l’évolution de la psyché humaine, c’est-à-dire l’étude de son retour à la source de toutes ses dimensions et à sa conscience de celles-ci. Il s’agit là d’un processus évolutif menant à la réalité multidimensionnelle de l’Être, en opposition à ce que l’âme naïve et inconsciente, participant collectivement à la spiritualisation des dimensions matérielles, en vertu de la domination d’un système de croyance, constituerait une expérience collective involutive.Le 26 juillet 1939, Bernard de Montréal naît à Montréal, Canada, de parents canadiens-français et canadiens-anglais. Il poursuit des études au Collège Sainte-Croix, un externat classique catholique. Il entreprend ensuite des études en anthropologie à l’Université d’Albuquerque, au Nouveau-Mexique. L’auteur connaît alors une expérience qui le transforme et qui informera son exploration de l’esprit humain à travers la télépsychie. Commence alors l’œuvre d’une vie, reposant sur un mode de canalisation consciente qui produira une pensée portant sur divers sujets, dont la psychologie paranormale et la métaphysique.

À titre de canal, Bernard de Montréal eut recours à l’écriture automatique et à une forme de « canalisation mentale », selon ses termes, afin de capter et communiquer l’information d’un dialogue interne. Ces modes d’expression distincts caractérisent la tonalité de ses conférences et de son enseignement. Il entame une série de conférences dès 1977, qu'il poursuivra jusqu’à son décès en 2003.

Ses œuvres explorent de nombreux sujets, dont :

Après 26 années d’enseignement à titre de conférencier et auteur, ainsi que de nombreux entretiens télévisées, Bernard de Montréal est décédé à l’âge de 64 ans, survécu de son épouse et de sa fille. L’auteur laissa un legs de près de 2000 conférences enregistrées. Deux de ses ouvrages furent publiés en français. Son troisième livre intitulé Beyond the Mind, parut en 1998 en anglais. La seconde édition anglaise parut en 2010. Il laissa de nombreux écrits inédits...Source/Wikipedia

526x297 y d

 

 

Le travail via l'homme conscient - Bernard de Montréal

 

 L'être qui se conscientise ne peut plus se contenter d'un travail alimentaire. Il recherche à concilier travail, créativité et intelligence, de sorte que son travail ne soit ni un labeur ni une contrainte et encore moins une nuisance.Peu importe la forme que prendra ce nouveau travail, il sera en parfaite affinité avec les plus hautes et les plus nobles aspirations de l'être conscient, et ce travail deviendra son œuvre et sa participation au Nouveau Monde.Tant que l'être conscient n'est pas dans l'accomplissement de son œuvre, il ressentira une tension intérieur qui le fera souffrir, et cette tension est nécessaire afin que l'être conscient se conscientise de plus en plus à l'accomplissement de son œuvre qui est inévitable.Être dans l'accomplissement de son œuvre, c'est être l'artisan de sa vie et en phase avec l'Intelligence cosmique...Le travail via l'homme conscient - Bernard de Montréal...

 

Témoignage De  Bernard de Montréal

Dans le domaine de l’ésotérisme et dans la foulée des œuvres s’inspirant de laTradition et de la parapsychologie, Bernard de Montréal se distingue à titre de pionnier d’une science intégrale de la pensée, qu’il qualifie de Psychologie Evolutionnaire. Cette science place l’Homme en évolution de conscience au centre des préoccupations épistémologiques et métaphysiques émergeantes, auscultant les mécanismes inconnus de la faculté de penser et de l’origine de l’Homme. En quoi la pensée lui sert-elle et en quoi l’Hommepensant en est-t-il appauvri ? Questions lourdes de conséquences pour l’Homme ayant appris à élever la valeur du cogitoau plus haut point. La pensée est-elle devenue sujet tabou, au point où nous n’oserions évoquer ses lacunes ou douter de ses bienfaits fondamentaux pour l’Homme?

Bernard de Montréal évoque la notion duSupramental à titre de source de connaissance infuse ou de fusion, dit-il, qui redéfinira les paramètres futurs du mental humain. L’auteur en appelle ainsi à une redéfinition de la pensée en soi qui fut, depuis des siècles, l’ultime joyau du développement civilisateur humain et de ce qui le distingue ultimement de l’animal. La pensée doit être redéfinie à sa juste valeur afin que nous puissions retrouver nos origines et notre réelle identité à titre de race cosmique. Car ceci implique une renaissance, en tant qu’êtres omniscients qui devront cesser, nous assure l’auteur, de dépendre des fonctions mécaniques et limités de l’Intellect mis au service de la Raison, reine indétrônable de la Philosophie occidentale. La conscience supramentale dont parlait Aurobindo, assume ici un aspect plus froid et volontaire, par une interprétation nouvelle mais complémentaire, où le mental supérieur transcende l’ère de laspiritualité et des grandes religions. Bernard de Montréal avance ainsi à grand pas vers une reconfiguration globale de la conscience humaine et de la profonde insuffisance du savoir humain. Cette ère nouvelle présagerait un nouvel ordre mondial, où la raison (tel que l’entendent Hegel et Descartes) serait vouée à céder la place à une gnosecosmique, au service de l’Homme abandonné à lui-même dans une quête de sens infinie. Car, selon l’auteur, la survie psychique de l’humanitéen dépend, sans quoi l’être humain sera incapable de faire face aux bouleversements traumatiques que promettent les siècles à venir.

En bref, Bernard de Montréal incarne une fougue quasi nietzschéenneà l’encontre de l’ignorance humaine, qui se combine aisément à unevision platonicienne d’une essence originelle. Les religions se voient relégués à l’ère de l’involution humaine et le principe de l’Amour christique est édifié à titre de principe universel, en accord avec lapensée orientale telle que transmise par Krishnamurti et les sages d’Orient.

Enfin, dans son œuvre globale, l’auteur relève de nombreux sujets avec résolution, sujets autant difficiles qu’épineux, dont le phénomèneufologique, les cas lourds de la possession, de la maladie mentale et de l’influence psychique, de la télépathie, des phénomènes psychiques dit « inexpliqués », des perceptions extrasensorielles et plus encore. Et sur un ton prophétique, Bernard de Montréal évoque la conscience évolutive future d’un surhomme, qui refaçonnera la psyché de l’Homme exposé à de nouveaux défis d’ordre mondial dont les proportions « défient la science fiction ». (Par-delà le Mental, p. 119)

Source/http://www.bernarddemontreal.com/liens.html

 

Personnage étonnant de la communication "supramentale" instantanée. Il a dérangé profondément l'aspect traditionnel de l'ésotérisme en créant des "chocs psychologiques" sur la scène du Cégep Maisonneuve dès 1978. Bernard de Mtl. avait une manière très personnelle de diffuser les connaissances ésotériques traditionnelles devant un public fasciné, toujours très très nombreux . "Quand vous aurez compris que c'est pas important d'essayer de comprendre; vous arrêterez de venir me voir ."
Bernard de Montréal fut certainement l'invité qui, en 25 ans, a le plus marqué notre démarche ésotérique, individuellement et collectivement. Des études universitaires ont même été faite à son sujet, pour mieux comprendre ce personnage étonnant. Bernard de Montréal a fait ses études en anthropologie aux États-Unis. En 1969 il sera privé de sa mémoire intellectuelle suite à un choc intense d'ordre psychique qui le contraint à interrompre ses études. Toujours démuni de sa mémoire, il revient alors à Montréal en 1970 et se réintègre à la vie Montréalaise tout en demeurant marginal, jusqu'à ce qu'il soit introduit au public Québécois en 1977, dans le cadre de l'émission Ésotérisme Expérimental animée par Richard Glenn. Il entame ainsi sa vie publique de conférencier et écrivain jusqu'à ce que ses forces physiques le quittent vers la fin du mois de septembre 2003, suite à un cancer. Il laisse dans le deuil son épouse Pierrette et sa fille Christine ainsi que de très très nombreux amis et admirateurs. Il a conquis l'estime d'un large public dès sa première apparition à l'émission "Ésotérisme Expérimental" en 1977 disponible dans la vidéothèque de Vidéotron sur appel téléphonique sous l'appellation S-639 - Archives-. L'écoute de ses nombreux enregistrements fascine encore tout autant. Son thème majeur étant de "détruire les formes"... pour permettre à l'humain d'accéder à son intelligence pré-personnelle, sans émotion, ni égo. Il a souvent déclaré que "çà parle en dedans" de lui. Jamais il n'avait préparé ses discours publics afin de correspondre aux énergies du moment.Son livre: "La Genèse du Réel" (brique de 835 pages) est un collage d'informations transmises par le "supramental" aux humains de 1988, afin de leur permettre d'accéder à un nouveau plan de conscience.

Hommage à Bernard de Montréal 

Bernard de Montréal (Bernard B.....) était un de mes grands amis, des chums comme il disait. Cet homme exceptionnel que j'ai rencontré pour la première fois dans les années quatre-vingt, a marqué ma vie d'une façon extraordinaire. Comme je lui ai dit un jour, 'ce que tu m'as donné est le plus grand cadeau que j'ai jamais eu de ma vie!On ne peut donner de plus grand hommage à un être, que celui de nous avoir donné la vie. Ceci est réel, pour celle et celui qui nous a mis au monde physiquement, et c’est aussi réel pour celui qui nous a permis de venir au monde psychiquement.Ce que cet homme m’a légué est absolument extraordinaire Cet héritage est réel, pour moi, et pour l’humanité tout entière, c’est à dire, qui m’a insufflé d’une perception de la réalité que j’avais toujours senti en moi, quelque part, mais dont je n’avais jamais réalisé l’ampleur, ni l’énormité. La perception et la réalisation que ma pensée n’était pas de moi, mais qu’elle était fabriquée de toutes pièces par la source, c’est à dire, que l’esprit de la vie m’insufflait vibratoirement dans le mental toutes les coordonnés d’ont j’avais besoin pour m’ajuster à la vie, fut une des grandes révélations de ma vie.Depuis ce temps je vis une incroyable expérience qui m’amène constamment aux confins de l’expérience réelle de la vie, qui me fait réaliser que nous sommes tous, l’expérience de l’énergie dans la matière et que nous devenons, une fois, suffisamment ajustés, les co-créateurs des assises d’une nouvelle civilisation qui nous propulsera dans la création de la première race mentale de l’histoire de cette planète...(Charles Sabourin).

P.S.Ayant été une Fan de l'émission de M. Glenn à cette époque, je ne ratais pas l'occasion d'écouter cet homme fascinant doté d'une Intelligence Hors de l'ordinaire...Il nous a apporté une très grande ouverture D'Esprit et je le remercie de nous avoir laissé un si bel Héritage de son Savoir pour comprendre et sortir de ce monde illusoire par une perception Différente de la Réalité...Je te suis Reconnaissante et je te Portes en mon Coeur pour moi tu es toujours vivant plus que jamais...☀νℯ  Cristalyne

 

Voici Une Conférence Très Très Enrichissante...Qui Nous Manipulent comme des Marionnettes? Parle nous des Illusions du Monde Des Esprits et Du Plan Parfait du Monde de Lumière...Une Conférence de Bernard De Montréal qui nous Répond aux Questions de Richard Glenn avec Intelligence dans un Langage Simple,Clair et Précis...~☼~ℒνℯ

 


 

Conférence Très Enrichissante...Bernard De Montréal/Dualité Homme-Esprit/L'homme Nouveau/Supramental

 

Source...http://www.bernarddemontreal.com/BIOGRAPHIE_fr.html

 

0802030213182233975 1

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×