L'Enseignement Du Maître(Omraam Mikhaël Aïvanhov)

66714166

 

 

Les Secrets Du Livre de la Nature /Omraam Mikhaël Aïvanhov

 
C’est en utilisant des analogies, des images et des symboles que le Maître Omraam Mikhaël Aïvanhov a su rendre les réalités de la vie psychique et spirituelle accessibles à des auditoires extrêmement divers. Tout au long des années où il a donné son enseignement (1937-1986), il n’a cessé d’en multiplier les exemples.
 
Tout ce qui existe dans l’univers depuis le ciel jusqu’aux entrailles de la terre, tout ce qui existe dans les différents règnes de la nature, existe aussi en nous, les êtres humains. C’est ce qui explique que, depuis l’origine, nous éprouvons le besoin d’étudier et de comprendre le monde qui nous entoure. Consciemment ou inconsciemment, c’est nous-mêmes que nous cherchons à étudier et à comprendre..Toutes les réponses à nos questions sont là. Dans les livres des humains on trouve trop d’opinions contradictoires et embrouillées, tandis qu’ne apprenant à interroger la nature, on reçoit des réponses simples claires et exactes.
 
 
Il est toujours utile de lire et de citer des poètes, des romanciers, des philosophes, des scientifiques, mais il est plus important de titrer ses citations du livre de la nature qui restera éternellement vivante et véridique. C’est pourquoi vous m’entendrez souvent répéter la même phrase d’Hermès Trismégiste dans la Table d’Emeraude : "Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut", et la même expression : "le grand livre de la nature vivante".
 
Le livre de la nature ne se limite pas à un inventaire des minéraux, des plantes, des insectes, des animaux, non, il comprend la totalité de la vie dans tous les mondes, chez toutes les créatures, et même dans l’être humain lui-même, dans sa structure et dans les différentes fonctions de son organisme. Ce n’est donc pas le côté extérieur de la nature qu’il s’agit de connaître, mais la vie dans son jaillissement, son écoulement, et les correspondances subtiles qui existent entre les différentes régions de l’univers. Les événements qui se déroulent autour de nous comme ceux auxquels nous participons, et même nos gestes, nos habitudes, les objets dont nous nous servons, tout a un sens et peut être interprété selon les lois de l’analogie ; c’est cela aussi le grand livre de la nature...
 
Dans chaque manifestation de l’existence, le Créateur a mis une science inouïe. Mais il faut d’abord apprendre à observer. Celui qui ne sait pas observer ne peut pas réfléchir, et alors comment découvrira-t-il que tout est lié et que ce sont ces liens qui donnent du sens à la vie ? Pour beaucoup de gens la vie n’a aucun sens. Au contraire, la vie est pleine de sens, partout il y a du sens ! Moi, les moindres petites choses me parlent : ce sont des mots, des phrases du livre de la nature que je suis sans cesse occupé à déchiffrer. Je m’arrête sur ces mots et ces phrases et je suis émerveillé par tout ce que je découvre. Je n’invente rien, je déchiffre seulement. Je lis aussi sur vos visages et dans vos cœurs. Mais surtout je lis dans le soleil. Chaque jour il me fait de nouvelles révélations, et peu à peu, je vous les communique...
 
Celui qui cherche la vérité doit étudier comment l’Intelligence cosmique a conçu la création. Et il le saura en apprenant à vérifier ce qu’il  croît être vrai dans le grand livre de la nature, c’est à dire qu’il doit trouver, par le moyen de l’analogie, la confirmation de ce qu’il pense dans les règnes minéral, végétal, animal, humains, et jusque dans les étoiles. Si la nature confirme son point de vue, c’est qu’il est bien dans le vrai. Voilà la philosophie dont il faut maintenant instruire la jeunesse, car c’est la seule qui soit absolument véridique. Toutes les autres théories qu’on lui présente sont un mélange de vrai et de faux, avec un peu de vrai et beaucoup de faux, et si c’est cette instruction qu’on continue à lui donner, il faut s’attendre à des vagues de révolte et de désespoir.
 
Le livre de la nature est là grand ouvert devant nous, et non seulement nous pouvons y lire les merveilles de la sagesse éternelle que le Créateur a inscrites sur chaque pierre, sur chaque fleur, sur chaque étoile, sur chaque être humain, mais encore il nous donne les moyens de résoudre les problèmes qui se présentent quotidiennement à nous. La solution des questions philosophiques les plus complexes se trouve dans ce livre. Puisque en bas comme en haut les lois sont analogues, un phénomène physique a toujours sa correspondance dans les régions du cœur, de l’intellect, de l’âme et de l’esprit.
 
"Tout ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas pour faire les miracles d’une seule choses".
 
Ce principe énoncé par Hermès est une clé. Il ne faut pas laisser cette clé se rouiller !
 
Le Créateur nous a donné des yeux. Il nous a donné des oreilles pour voir et entendre les révélations qu’il nous fait à travers sa création. Pourquoi tellement de gens sont-ils sourds et aveugles ? Parce qu’ils préfèrent se livrer à des activités insignifiantes, inutiles et même nocives. Ils diront que ces activités leur plaisent… Oui, malheureusement, elles leur plaisent ; mais tout ce qui leur plaît n’est pas nécessairement favorable à leur évolution. Ces activités grignotent leurs énergies, c’est pourquoi il ne leur en reste plus pour leurs oreilles et leurs yeux spirituels. Qu’ils préservent leurs énergies et elles iront éveiller leurs organes et leurs centres subtils en haut...
 
Les Oeuvres de Omraam Mikhaël Aïvanhov...Un Enseignement Unique et Précieux...ℒ☀νℯ

000000000 1

Pour Feuilleter le Livre ICI....http://www.prosveta-canada.com/les-secrets-du-livre-de-la-nature

Th18bh2z

 

Omraam michael livre

« Connais-toi toi-même..." Cette formule qui était inscrite au fronton du temple de Delphes, combien ont su vraiment l'interpréter ? Chacun ne connaît de lui-même que quelques aspirations, quelques tendances bonnes ou mauvaises, et il dit: "Je me connais". Eh non, il ne se connaît pas, il ne sait ni qui il est, ni ce dont il a besoin pour réaliser sa véritable nature. Et la preuve qu'il ne sait pas qui est ce "toi-même", c'est qu'il le confond le plus souvent avec le corps physique. Pour le disciple de la Science initiatique, se connaître, c'est arracher sa conscience au cercle limité de sa nature inférieure, afin de se fondre dans la conscience illimitée de l'Être cosmique qui vit au-dedans de lui, qui travaille en lui, jusqu'au jour où il peut enfin dire: "Moi, c'est Lui." « Se connaître, c'est posséder la science des différents corps dont l'homme est constitué (les corps physique, éthérique, astral, mental, causal, bouddhique, atmique) et des conditions nécessaires à leur épanouissement. Si les Initiés de l'Antiquité ont tellement insisté sur la nécessité de se connaître, c'est parce que la connaissance de soi ouvre les plus grandes possibilités d'avancement, de progrès, de réussite. »

Pour Feuilleter ICI...http://www.prosveta-canada.com/feuilleter/connais-toi-toi-m%C3%AAme-jnani-yoga

 

Th18bh2z

 

9782855663319

Extrait/L'alchimie Spirituelle

Pour comprendre la spiritualisation de la matière de l’homme lui-même comme le grain de sable qui devient une perle, et la chenille qui se transforme en papillon, découvrez le secret de la métamorphose de l’homme, de la transformation de toutes ses forces, en lumière et en beauté...

« Pourquoi la plupart des humains laissent-ils leurs tendances instinctives se développer librement sans que leurs facultés supérieures aient leur mot à dire pour les maîtriser, les orienter ?… Ou alors, ils s’attaquent à elles pour les anéantir comme si elles étaient des ennemies de leur évolution. Eh bien, dans les deux cas ils commettent une erreur, car ils introduisent une division entre le haut et le bas. Or, l’Intelligence cosmique a prévu que les facultés supérieures puiseraient leurs énergies dans les fonctions inférieures ; celles-ci, en effet, sont comme des racines indispensables afin que cet arbre qu’est l’homme puisse extraire de sa « terre » les substances qu’il transformera pour donner des fleurs et des fruits.Comment se fait dans l’arbre la transformation de la sève brute, absorbée par les racines, en sève élaborée… ? C’est dans les feuilles que s’opère cette transformation, grâce à la lumière du soleil… De la même façon, grâce à la lumière du soleil spirituel nous pouvons transformer en nous la sève brute, nos tendances instinctives, en sève élaborée qui ira nourrir les fleurs et les fruits de notre âme et de notre esprit. C’est ainsi que nous deviendrons de véritables alchimistes. »

Feuilleter  C0002FR

Th18bh2z

 

 

A0003fr

/ Toutes les traditions spirituelles ont fait de la montagne, de l’arbre et du fleuve des symboles particulièrement riches et significatifs. Pourquoi ? Parce que depuis des temps immémoriaux, les humains ont pu voir en eux une représentation de la vie cosmique. La montagne, comme l’arbre, comme le fleuve, met le monde d’en bas en relation avec le monde d’en haut, elle fait le lien entre la terre et le ciel. Mais tandis que la montagne et l’arbre s’élèvent vers les hauteurs, le fleuve, qui prend sa source dans la montagne, descend et finit par rejoindre la mer…
Le dernier chapitre de l’Apocalypse s’ouvre sur l’image d’un fleuve. Après lui avoir donné la vision de la ville sainte, la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel, l’ange montre à saint Jean « un fleuve d’eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu…» Cette image du fleuve de vie descendant du trône de Dieu nous révèle donc, d’abord, que la vie vient d’en haut... 

Feuilleter                          A0003FR

 

Th18bh2z

                                         

 

A0002fr

Extrait/Dans toutes nos activités, ce qui compte le plus, c’est le motif qui nous fait agir, le but que nous voulons atteindre. L’activité elle-même ne compte pas beaucoup: si elle nous attire de la considération, si elle nous rapporte de l’argent, il ne faut pas s’en préoccuper. Celui qui n’a pas compris cela s’attache à des valeurs qui sont fatalement destinées à disparaître. Pour accomplir une oeuvre durable, il faut prendre racine dans ce qui est immortel, infini, éternel... C’est pourquoi, si vous voulez trouver une activité qui donnera véritablement un sens à votre vie, vous devez mettre au centre de vos préoccupations cette parole de Jésus: « Cherchez le Royaume de Dieu et sa Justice, et tout le reste vous sera donné par surcroît...

                          

Feuilleter   A0002FR

 

Th18bh2z

P0216fr

Les Secrets Du Livre de La Nature/Omraam Mikhaël Aïvanhov

Extrait/Nous vivons dans une civilisation qui exige que nous sachions lire et écrire, et c’est très bien, il sera toujours nécessaire de lire et d’écrire, mais ce sont deux activités qu’il faut savoir exercer sur d’autres plans. Dans la Science initiatique, lire, c’est être capable de déchiffrer le côté subtil et caché des objets et des créatures, d’interpréter les symboles et les signes placés partout par l’Intelligence cosmique dans le grand livre de l’univers. Et écrire, c’est marquer ce grand livre de son empreinte, agir sur les pierres, les plantes, les animaux et les hommes par la force magique de son esprit. Ce n’est donc pas seulement sur le papier qu’il faut savoir lire et écrire, mais dans toutes les régions de l’univers ...

Feuilleter  

 

 

 

 

Ad0002fr 1

La Bible, Miroir de la Création Tome1

Extrait / La Bible a un corps, une âme et un esprit. Celui qui s’arrête au récit des événements qui y sont rapportés et aux personnages qui en sont les acteurs n’en connaîtra que le corps. Celui qui sent que quelque chose de profond, d’essentiel se dégage de ces récits commence à en explorer l’âme, et il s’en nourrit comme on se nourrit de l’air qu’on respire ou du parfum des fleurs. Enfin, à celui qui a longtemps étudié d’après quelles lois Dieu a créé l’univers et l’homme, ainsi que les relations qui existent entre les mondes physique, psychique et spirituel, à celui-là la Bible révèle son esprit…Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

Feuilleter   

 

Th18bh2z

 

 

 

Ad0003fr

La Bible Miroir de la Création /Tome 2

Extrait/Rien ne dépasse les principes donnés par Jésus dans les Évangiles. Il n’existe rien au-dessus de l’amour et du sacrifice tels qu’il les a enseignés et dont il a été l’exemple. La seule chose que peuvent faire ceux qui viennent après lui, c’est d’approfondir cet enseignement, de trouver des méthodes pour le mettre toujours mieux en pratique. Là, il est toujours possible de trouver de nouvelles formes pour garder vivants les principes donnés par Jésus...Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

Feuilleter

 

Th18bh2z
C0008fr

Feuilleter  C0008FR

 

« Pour comprendre le monde des symboles, il faut comprendre ce qu'est une graine. Vous avez une graine, elle est minuscule, mais vous la mettez en terre et un jour elle devient un arbre formidable. Les sages du passé avaient constaté que partout, dans la nature comme dans l'âme humaine, se déroulent les mêmes processus de développement, et ils ont donc appris, eux aussi, à condenser tout un arbre dans une graine. Cette graine; c'est un symbole. L'Initié le plante dans sa tête, I'arrose souvent, et quand l'arbre apparaît, il travaille et se réjouit à l'ombre de cet arbre. Puis il ramasse les graines, et tout recommence... La vie travaille avec des symboles et se manifeste à travers eux. Pour pénétrer la vie, il faut travailler avec les symboles et, inversement, pour découvrir les symboles et comprendre tout ce qu'ils contiennent, il faut vivre la vie véritable. »

Th18bh2z

 

 

C0011fr

« Tout être humain qui descend s’incarner sur la terre porte en lui les germes des deux mondes, inférieur et supérieur. C’est pourquoi on peut dire qu’il est en même temps une divinité et un animal. Oui, c’est la rencontre de ces deux natures, divine et animale, qui fait qu’il est un homme. Il ne peut se séparer ni de l’une ni de l’autre, mais il doit travailler avec elles afin de les ajuster.Le jour où vous y verrez clair sur cette ques­tion, vous posséderez la clef qui permet de résoudre tous les problèmes de l’existence. Et pour y voir clair, commencez par vous étudier, afin de savoir à tout moment de la journée si c’est votre nature inférieure ou votre nature supérieure qui est en train de se manifester. Rien ne doit passer à travers vous sans que vous cherchiez à l’identifier. Que vous arriviez ensuite à marcher sur la bonne voie, à trouver le meilleur comportement, c’est une autre question, car on ne se transforme pas si vite. L’essentiel est de discerner avant d’agir laquelle des deux natures vous inspire. Il faut d’abord voir ce qu’il est bon de faire, et ensuite vérifier si c’est réellement cela qu’on a fait »

Feuilleter  C0011FR

Th18bh2z

 

 

Source Officielle où vous trouverez plusieurs autres livres très intéressant...Provesta http://www.prosveta.fr/

 

Dqr0wn6x 3

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×