Textes De Sagesse

10003854 664695580260648 1625412438 o

Oriah Mountain Indien d'Amérique du Nord 

Je ne m'intéresse pas à la façon dont tu gagnes ta vie, 
Je veux savoir à quoi tu aspires, 
Et si tu oses rêver de réaliser le désir ardent de ton coeur. 
Je ne m'intéresse pas à ton âge. 
Je veux savoir, si pour la quête de l'amour et de tes rêves, 
Pour l'aventure de te sentir vivre, Tu prendras le risque d'être considéré comme fou. Je ne m'intéresse pas aux astres qui croisent ta lune. 
Je veux savoir si tu as touché le centre de ta propre souffrance, 
Si les trahisons vécues t'ont ouvert, Ou si tu t'es fané et renfermé par craintes de blessures ultérieures. 
Je veux savoir si tu peux vivre avec la douleur, la tienne ou la mienne, Sans t'agiter pour la cacher, l'amoindrir ou la fixer. 
Je veux savoir si tu peux vivre avec la joie, la tienne ou la mienne, 
Si tu oses danser, envahi par l'extase jusqu'au bout des doigts et des orteils 
Sans être prudent ou réaliste et sans te souvenir des conventions du genre humain. Je ne m'intéresse pas à la véracité de l'histoire que tu racontes. 
Je veux savoir si tu es capable de décevoir quelqu'un pour rester fidèle à toi-même, Si tu supportes l'accusation d'une trahison, sans pour autant devenir infidèle à ton âme. 
Je veux savoir si tu sais faire confiance, et si tu es digne de confiance. Je veux savoir si tu peux voir la beauté, même lors des jours
sombres Et si tu peux trouver la source de ta vie dans la présence de cette beauté. 
Je veux savoir si tu peux vivre avec l'échec, le tien ou le
mien, Et malgré cela rester debout au bord du lac 
Et crier: "Oui!" au disque argenté de la lune. 
Je ne m'intéresse pas à l'endroit où tu vis ni à la quantité d'argent
que tu as. Je veux savoir si après une nuit de chagrin et de désespoir, 
Tu peux te lever et faire ce qui est nécessaire pour les enfants. 
Je ne m'intéresse pas à ce que tu es, ni comment tu es arrivé ici. 
Je veux savoir si tu peux rester au centre du feu avec moi, sans reculer. 
Je ne m'intéresse pas à ce que tu as étudié, ni où, ni avec qui. 
Je veux savoir ce qui te soutient à l'intérieur, lorsque tout le reste s'écroule. 
Je veux savoir si tu peux être seul avec toi-même, Et si tu aimes véritablement la compagnie de tes moments vides...✿⊱╮
Reconnaissance pour ce merveilleux Texte Oriah Mountain Dreamer (an Indian Elder) ℒℴνℯ ~☼~NAMASTE~☼~

Monpetitparadis123290990155 gros 1

Omraam michael aivanhov

Vous Exigez toujours des Autres la Sagesse, la Bonté, l'Honnêteté... la Perfection! Mais Vous, comment Êtes-Vous? Vous ne Vous le Demandez Jamais. Or, Voilà qu'il n'y a pas Beaucoup de Gens Parfaits dans le Monde, parce que Tous Raisonnent de la Même Façon: tous Attendent que les Autres Soient Parfaits, tandis Qu'eux-mêmes Peuvent très bien Rester comme ils Sont. La Preuve: Partout à la Radio, à la Télévision, dans les Journaux, vous N'entendrez, ne Verrez et ne Lirez quedes Gens qui Critiquent les Autres, les Accusent, en Même Temps qu'ils ne Cessent de se Justifier. Et dans la Vie Courante, c'est Exactement la Même Chose. Mais Voilà que dans une École Initiatique, c'est le Contraire qui se Passe: on y Apprend que le Véritable Travail est de S'occuper de Soi-Même, de ses Défauts, de ses Lacunes, de ses Erreurs, et on Laisse les Autres Tranquilles.Combien de Gens Disent qu’ils Travaillent pour la Paix dans le Monde.Pour le Moment, ce Travail Consiste surtout à S’accuser Mutuellement d’Être des Fauteurs de Guerre. Pour les Uns, ce sont les Riches qui sont Coupables, pour les Autres ce sont les Hommes Politiques, ou les Intellectuels, ou les Savants. Les Croyants Accusent les Incroyants de Conduire l’Humanité à sa Perte, les Incroyants Accusent les Croyants de Fanatisme, et Ainsi de Suite... Observez et vous Verrez que c’est toujours en Supprimant telles ou telles Personnes que les Humains Croient Pouvoir Installer la Paix. Et c’est là qu’ils se Trompent : même si on Supprimait les Armées et les Canons, le Lendemain les Gens auraient déjà Inventé d’autres moyens de se Combattre.La Paix est en Réalité un État Intérieur. On ne L’obtiendra Jamais en Supprimant Quelqu’un ou Quelque Chose à L’extérieur. C’est Au-Dedans de Soi D’abord qu’il faut Supprimer les Causes de la Guerre...Omraam Mikhaël Aïvanhov

Monpetitparadis123290990155 gros 1

Osho dhara 2506

La Gratitude par Osho

Éprouvez pour l’existence autant de gratitude que possible – pour les petites choses, pas seulement pour les grandes… pour le seul fait de respirer. Nous n’avons rien à réclamer à l’existence, tout ce qui est donné est un don.

Que votre gratitude et votre reconnaissance grandissent de plus en plus; qu’elles deviennent votre style de vie. Soyez reconnaissant envers chacun. Si vous comprenez la gratitude, vous êtes reconnaissant pour tout ce qui a été fait de positif.

Et vous vous sentez reconnaissant même pour des choses qui auraient pu être faites, mais qui ne l’ont pas été. Vous êtes reconnaissant que quelqu’un vous ait aidé – ce n’est qu’un début. Puis vous êtes reconnaissant qu’il ne vous ait pas fait de mal, ce qu’il aurait pu faire ; il a été bon de ne pas le faire.

Une fois que vous comprenez le sentiment de gratitude et que vous lui permettez de s’imprégner profondément en vous, vous commencerez à vous sentir reconnaissant de tout. Et plus vous serez reconnaissant, moins vous vous plaindrez et moins vous grognerez.

Quand la plainte disparaît, le malheur disparaît. Le malheur existe avec les plaintes. Il est accroché aux plaintes et à l’esprit plaintif. Le malheur est impossible avec la gratitude. C’est un des secrets les plus importants à apprendre...

Monpetitparadis123290990155 gros 1

Table D'Émeraude d'Hermès Trismégiste
Père des philosophes
(Texte ancien, référence symbolique des alchimistes)

Hermestrismegistus10 2

 

Tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas,
et tout ce qui est en bas est comme ce qui est en haut.
Et cela pour réaliser le miracle d'une seule chose
dont sont nées toutes choses par une opération toujours la même.
 
Son père est le Soleil,
sa mère la Lune,
le Vent l'a portée dans son ventre,
La Terre est sa nourrice.
 
C'est ici le père des talismans du monde entier, sa force est entière.
Il faut qu'elle soit transformée en terre.
Tu sépareras la terre du feu,
le subtil de l'épais,
doucement et avec intelligence.
 
Elle montera de la terre au ciel
et de nouveau descendra sur terre
pour recevoir la force des choses supérieures et inférieures.
 
Ainsi tu auras la gloire et la célébrité du monde entier.
 
Pour cela, toute obscurité s'enfuira de toi.
C'est ici la force de toute chose.
Elle vaincra toute chose subtile et pénétrera toute chose solide.
 
De la sorte, ce monde est créé.
Tels sont les arrangements admirables que j'évoque.
C'est pourquoi on m'appelle Hermès.
Je détiens la sagesse des trois modes du cosmos...

Monpetitparadis123290990155 gros 1

  Dyn010 original 376 639 pjpeg 79f4e595ec780977566474742a51e72b             

Que L'Amour soit ton Bouclier!

Je veux te révéler le sens de cette vie, 
aimer et être aimé, car ton Père céleste est amour; 
car ta Mère la terre est amour; car le Fils de l'Homme est Amour. 
C'est par l'amour que les trois ne font qu'un. 
Tout ce qui existe a été conçu suivant la loi de l'amour qui est sagesse. 
Le seul chemin qui mène au bonheur est celui de l'amour. 
Aimer, c'est voir la divinité dans cet autre que tu aimes. 
Qu'il voit cette divinité en toi est le signe de son amour 
car la divinité est Amour. 
Faire la volonté céleste, c'est donner cet amour à tous les êtres. 
Si tu sais voir la divinité partout où tes yeux se posent, 
tu ne manqueras de rien. Si tu aimes quelqu'un, 
tu réponds à l'amour divin à travers celui que tu aimes. 
Si tu t'aimes toi-même, tu deviendras parfait. 
Car tu sauras voir l'être divin qui est en toi 
et tu le manifesteras en purifiant chaque jour davantage ton corps, 
ton âme et ton esprit. Alors la compassion jaillira de ton coeur. 
Tu comprendras les peines de tous les êtres, et tu pourras les aider. 

Que l'amour soit ton bouclier !

Ne maudis pas celui qui t'a fait du mal. 
Il n'était pas encore éveillé à l'amour. 
Sa véritable nature qui est tournée vers le bien 
ne s'est pas encore révélée. 
Pardonne-lui afin qu'il puisse comprendre le mal 
qu'il t'a fait et ainsi s'éveiller à la vie divine. 

Pardonner, c'est se libérer de toute rancune 
et faire confiance en la loi de la justice cosmique. 
Si tu te libères de toute rancoeur, 
cette justice se manifestera sous tes yeux. 
Si tu aimes, tu prends conscience de la force divine 
qui t'habite et tu peux soulever des montagnes. 
D'où que vienne l'amour, respecte-le 
car c'est cette force qui t'est envoyée. 
Quand tu dis "je t'aime" 
pense que ce "je" qui "aime" est la divinité en toi. 
Quand on te dit "je t'aime" 
pense que ce "je" qui "t'aime" est la divinité en l'autre. 
Ainsi, tu n'auras plus jamais peur de l'amour. 
Tu t'y plongeras et deviendras Amour. 
Tous les êtres méritent de l'amour 
car c'est cette énergie que tu aimes en eux. 
Aussi dois-tu voir le bien dans chaque être 
que tu rencontres et ce bien se manifestera. 
Ce sur quoi tu portes ton attention se développe toujours. 
En toi-même, comme en chacun, 
vois les qualités de l'âme afin qu'elles puissent jaillir 
pour apporter au monde sa guérison. 

Les défauts ne constituent que l'enveloppe, 
l'apparence extérieure de l'être humain, non son essence. 
Seul, l'amour permet de pénétrer cette écorce de la personnalité 
et de découvrir les richesses cachées de l'âme. 
L'amour traverse les apparences. 
Si tu veux recevoir l'amour de tous, 
aime la perfection latente en chacun, 
ainsi tu aideras chaque âme à se réaliser. 
L'amour est ta seule richesse inaltérable. 
Qu'il soit dans ton regard afin que chaque chose 
te montre sa réalité intérieure. 

Que l'amour soit ton bouclier ! 

Aimer, c'est devenir un avec l'être que tu aimes, 
et non pas devenir un objet pour lui, 
ni le considérer comme un objet pour toi. 
Devenir un avec la personne que tu aimes 
supprime le rapport de force 
et permet de vivre dans la vibration de l'amour réalisé. 
Elle seule peut t'apporter ton épanouissement, 
en elle, la soif et la faim n'existent plus, 
et le rapport de force se limite au jeu qui pousse les corps l'un vers l'autre. 
Il ne déborde plus dans la vie affective ou sociale, 
et la guerre des sexes, qui est à la racine de toutes les guerres, disparaît. 
Toutes les formes de guerre ne sont que le reflet 
de cette mésentente entre le mâle et la femelle dans chaque être humain. 
Mésentente entre le conscient et le subconscient, 
entre l'esprit et l'âme, 
entre les pensées et les sentiments. 
Unis tes pensées et tes sentiments autour de la voie de l'amour, 
afin de rétablir la paix à l'intérieur de toi-même. 
L'homme et la femme en toi seront réconciliés 
et ne feront plus qu'un. 
Alors tu verras s'accomplir le souhait de ton coeur. 
Alors seulement tu reconnaîtras l'être qui aura fait le même travail 
que toi pour permettre d'établir la paix en lui comme dans le monde. 
Alors seulement tu pourras devenir un avec lui. 
Quand deux âmes ne font qu'un, 
elles se comprennent d'un seul regard. 
Gestes et paroles deviennent inutiles pour elles. 
Souviens-toi toujours de ceci : 
ce que tu établis à l'intérieur de toi-même se matérialise à l'extérieur. 
Le monde des causes est en toi. 
Installe en toi l'amour, marie ton corps à ton esprit. 

Que l'amour soit ton bouclier ! 

Ne te demande pas et ne demande pas si l'on t'aime. 
Douter de l'amour que l'on te porte, 
c'est douter de la force de vie elle-même. 
C'est aussi absurde 
que de douter de la levée du jour après chaque nuit. 
L'amour te protège en toutes circonstances, 
alors ne crains jamais de trop aimer. 
Le monde a besoin de ton amour et l'on n'aime jamais trop. 
Chaque graine d'amour que tu sèmes te reviendra multipliée. 
Laisse la liberté à la personne que tu aimes, 
apprends à aimer comme aime le soleil. 
Il répand sa chaleur sur tous sans distinction. 
Il n'attend rien en retour. Et nul ne peut l'éteindre. 

Transforme en amour la jalousie qui, 
comme le doute, détruit l'amour. 
Ou manifeste aussi ce que l'on craint car le doute, 
de manière égale au désir, a pouvoir de création dans ton imagination. 
Le véritable amour bannit le doute, il ne peut que grandir. 
Il apporte la santé, l'abondance, la connaissance et la paix. 
Nul ne peut l'offenser. 
L'amour fait acquérir les qualités, les défauts de l'être aimé. 
Car l'amoureux fixe son attention sur celui qu'il aime. 
Exerce-toi de voir que les qualités en l'élue de ton coeur. 
Ainsi tu les manifesteras toi-même et tu l'aideras à dissoudre ses défauts. 
Le diable mourra de ton indifférence. 
L'amour ne se venge jamais. 
Trouve en lui la force d'aimer le divin caché dans ton ennemi. 
Il se transformera sous tes yeux en ami. 
Au lieu de descendre à son niveau en cherchant à te venger du mal qu'il t'a fait, 
tu l'aideras à monter vers la lumière qui brille en toi. 
L'amour est miséricorde. 

Si la pensée de quelqu'un demeure en toi, 
tu sauras que tu es aimé de celui-là. 
L'amour est confiance absolue. 
Ton amour n'est pas vrai si tu admets que l'être aimé peut te faire du tort. 

Que l'amour soit ton bouclier !

L'amour est patience et don de soi. 
Il fait entendre la musique de l'univers. 
Si tu t'y opposes, tu souffriras. 
Laisse-le couler en toi, il est vie éternelle. 
Le seul but du travail de régénération 
est de te transformer en canal parfait de l'amour. 
Ce corps grossier deviendra corps divin 
afin de te révéler les degrés supérieurs de l'amour 
où toute contradiction s'évanouit. L'amour s'apprend. 
Commence par aimer de ton mieux une personne 
que tu entoureras de tes plus belles pensées 
puis étends cet amour peu à peu aux autres, 
sans cesser d'aimer la première. 
Ainsi tu deviendras un avec toute l'humanité 
et tu auras réalisé ta mission sur cette terre. 

Que ton amour s'étende à tout ce qui vit, à tout ce qui t'entoure. 
La vérité se dévoile devant l'homme de l'amour. 
L'amour est nourriture pour ton âme. 
Si tu cesses de t'en alimenter, tu perdras la vie. 
L'amour divin est la force magique qui accomplit tous les miracles. 
Lui seul peut te laver et te libérer de tes chaînes. 
Ne cherche pas ailleurs la pierre philosophale des alchimistes. 
L'amour est ta baguette magique. 
Il rend le mal impuissant, il établit le règne du bonheur, 
il apporte avec lui tous les biens: 
la vie, la santé, la beauté, la réussite, il te les donnera. 
Aime d'abord et tu seras aimé, et l'amour te couvrira de ses bénédictions. 
Tu apporteras la joie autour de toi. 
Tu donneras et recevras la vie en abondance. 
Près de toi les malades guériront. 
L'amour est la science de toutes les sciences. 
L'intelligence sans amour n'est que sottise. 

Que l'amour soit ton bouclier ! 

Dès que tu aimeras, le sens de l'amour te sera révélé. 
L'amour est l'eau qui arrose le jardin de ta vie 
et lui donne fleurs et fruits. 
Accepte-le pour que tes oeuvres soient grandes 
et puissent contribuer à l'évolution de l'homme. 
L'amour est harmonie et liberté. 
Jette tes faiblesses à son feu, elles se transformeront en forces. 
Seule la pureté qui est perfection permet à l'amour de demeurer. 
Si tu veux rester pur dans tes pensées, 
dans tes sentiments et dans tes actes, 
tu t'opposeras aux grands courants contraires 
et cela risque de te faire souffrir 
mais sache que cette souffrance n'est qu'un prélude à l'amour. 
À ce moment-là, garde en ton coeur la reconnaissance 
pour chaque petite joie que tu reçois au long des jours. 
Ainsi tu prépareras ton organisme à supporter 
les gigantesques vibrations de l'amour divin qui ouvrira tes sept étoiles. 

Seul ce qui a été accompli avec amour demeurera 
car ton Père céleste est Amour; 
car ta Mère la terre est Amour; 
car le Fils de l'Homme est Amour. 
C'est par l'amour que les trois ne font qu'un. 

Que l'amour soit ton bouclier ! L'Amour des Maîtres!

Monpetitparadis123290990155 gros 1

 1795873 653570711373135 1429913490 o 1

Soyez les Batisseurs de votre Vie...OSHO

Le cœur de l’homme est un instrument de musique et il contient une musique grandiose.
Elle est endormie, mais elle est là, attendant le moment voulu pour être interprétée, exprimée, chantée, dansée. Et c’est à travers l’amour que le moment arrive.
Un homme sans amour ne connaîtra jamais cette musique et ne saura jamais quelle était la musique qu’il portait dans son cœur. C’est seulement à travers l’amour que la musique commence à prendre vie, elle se réveille et cesse d’être potentielle pour devenir réalité. Qu’est-ce que l’amour ?

C’est une profonde nécessité d’être un avec le tout, une profonde nécessité de dissoudre dans l’unité le toi et le moi. L’amour est ainsi parce que nous sommes séparés de notre propre Source. De cette séparation naît le désir de retourner au Tout et de s’unifier avec Lui.Ton ego es devenu une barrière entre toi et l’univers : le Tout. L’homme s’asphyxie, il ne peut plus respirer, il a perdu ses racines. Il n’est plus alimenté. L’amour est un désir de nutrition ; l’amour c’est s’enraciner dans l’existence. L’amour, a de la valeur en soi : il n’a pas de propos, il n’a pas de finalité.

Il a une immense signification ; une grande joie ; une extase en lui même, mais ce ne sont pas des finalités. L’amour n’est pas une affaire où importeraient les objectifs, les buts. Il y a toujours une certaine folie dans l’amour . . .L’amour est sans raison aucune. La seule chose que tu peux dire c’est : je ne sais pas ! Tout ce que je sais c’est qu’aimer c’est expérimenter l’espace le plus beau en soi-même. Mais ce n’est pas un objectif. Cet espace n’est pas mental.Cet espace est comme un bouton de rose avec une goutte de rosée posée dessus, brillante comme une perle. Et avec la première brise du matin au soleil, ce bouton de rose est en train de danser. L’amour c’est la danse de ta vie L’amour c’est la rencontre, la rencontre orgasmique de la vie et de la mort . . .Pour l’atteindre, il y a quatre pas à mémoriser.

Le premier : être ici et maintenant, parce que l’amour n’est possible qu’ici et maintenant. Tu ne peux pas aimer dans le passé.

Le second pas vers l’amour c’est : apprends à transformer tes peurs … en confiance, abandon …

Le troisième pas vers l’amour c’est de partager tes éléments positifs, partager ta vie, partager tout ce que tu peux avoir. Tout ce que tu as de beau, ne le cache pas

Et le quatrième : ne sois rien. Quand tu commences à penser que tu es quelqu’un, tu t’immobilises, tu te figes. Alors l’amour ne coule plus.

L’amour s’écoule que de quelqu’un qui n’est personne.

L’amour réside dans le rien.Quand tu es vide, il y a de l’amour. Quand tu es plein d’ego, l’amour disparaît.

L’amour et l’ego ne peuvent s’unir…

L’amour est une fleur très fragile. Il doit être protégé, il doit être renforcé, il doit être arrosé ; alors seulement il grandit. Aime comme quelque chose de naturel, comme tu respires. Et quand tu aimes quelqu’un ne commence pas à exiger ,sinon, même dès le début, tu commenceras à fermer les portes.Ne sois dans aucune attente. Si quelque chose se présente sur ton chemin, ressens de la gratitude. Si rien ne vient, ce n’est pas nécessaire que cela vienne, tu n’en as pas besoin, tu ne dois pas rester dans cette attente.L’amour n’est pas un commerce, cesse donc de le traiter comme tel. Sinon tu malmèneras ta vie, l’amour et tout ce qu’il y a de beau en lui, car tout ce qui est beau n’est absolument pas négociable. L’existence ne connaît rien au commerce.

Les arbres fleurissent, ce n’est pas du commerce. Les étoiles brillent, ce n’est pas du commerce, tu n’as pas à payer pour cela et personne n’exige rien de toi.Un oiseau vient et se pose sur ta porte, te chante une chanson et il ne te demande aucun certificat, ni rien d’autre. Il a chanté sa chanson et très satisfait s’est envolé sans laisser de trace.C’est comme cela que l’amour grandit. Donne et n’attend pas de voir combien tu peux obtenir. Ne demande rien et n’exige rien.

Aime les gens ordinaires. Il n’y a rien de mauvais chez les gens ordinaires. Les gens ordinaires sont extraordinaires. Chaque être humain est si unique ! Respecte cet être unique.Donne et donne sans aucune condition et tu sauras ce qu’est l’amour.

Je ne peux pas le définir. Je peux te montrer comment il se développe.
Je peux te montrer comment planter un rosier, comment l’arroser, le fertiliser, le protéger.

Et un jour inattendu un rose apparaît et ta maison se remplit de parfum.

C’est ainsi qu’apparaît l’amour. Dès le moment où l’amour devient une relation de couple traditionnelle il se transforme en esclavage, car il y a des attentes, il y a des exigences, des frustrations, et un effort des deux côtés pour avoir la domination. Il se convertit en une lutte pour le pouvoir….

Le mot amour, en tant qu’un état d’être, a un sens totalement différent.
Cela veut dire que simplement tu aimes ; tu n’es pas en train d’établir une relation de couple.Ton amour est comme le parfum d’une fleur.

Il ne crée pas une « relation » ; il ne te demande pas d’être d’une manière déterminée, que tu te comportes selon certains critères, que tu agisses d’une certaine façon. Il n’exige rien.Simplement il partage. Et dans ce partage il n’y a pas non plus le désir d’être récompensé.

Le partage lui-même est la récompense.

Quand l’amour est pour toi devenu un parfum, il révèle une extrême beauté et contient quelque chose qui dépasse ce qu’on nomme l’humanité. Il a quelque chose de divin.

Sache que l’amour arrive toujours à l’improviste. Non pas comme une conséquence d’un effort de ta part, mais comme un cadeau de la nature. A ce moment là tu ne l’aurais pas accepté si tu avais été préoccupé parce qu’un jour, soudainement, il pouvait se terminer.

Les fleurs vont toujours continuer de naître, mais ne t’attache pas à une fleur,

sinon, bientôt tu te trouveras attaché à une fleur morte.

Si tu as quelque chose qui te donne de la joie, de la paix, de l’extase, partage le.

Dans le partage lui-même il y a la satisfaction, il n’y a aucun but ;

il n’est orienté vers aucune finalité. Il est une fin en soi. Quand deux personnes matures sont amoureuses, il se produit un des plus grands paradoxes de la vie, l’un des phénomènes les plus beaux :

Ils sont ensemble et cependant extrêmement seuls ; ils sont tellement unis qu’ils sont quasiment un.Mais leur union ne détruit pas leur individualité, en fait elle la rehausse :
Deux personnes réellement amoureuses s’aident mutuellement à être de plus en plus libres.Je t’aime. Je ne peux l’éviter.

La question n’est pas que je puisse t’aimer ou non, simplement je t’aime. Si tu n’étais pas ici, cet espace serait plein de mon amour, il n’y aurait pas de différence. Même ces arbres recevraient mon amour, ces oiseaux continueraient à le recevoir.

Et même si tous les arbres et les oiseaux disparaissaient, cela ne ferait aucune différence : l’amour continuerait de couler. L’amour est, donc l’amour s’écoule.
Tout comme la lumière entoure la flamme, l’amour t’entoure. Tu es amoureux, tu es amour.

Alors l’amour est éternel. Il n’est dirigé vers personne. Quiconque s’en approche s’y abreuvera. Quiconque s’approchera de toi sera enchanté par l’amour, enrichi par lui.

Un arbre, un rocher, une personne, un animal, n’importe.

Même si tu te trouves assis, tout seul . . .
Bouddha, seul, assis sous son arbre est en train d’irradier l’amour.
L’amour est constamment en train de pleuvoir autour de lui.

Cela est éternel et c’est là que réside la véritable puissance du cœur...Osho

Monpetitparadis123290990155 gros 1

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×